Archive for Captage individuel

Forage ou puits ?

forage

Le choix entre un puits et un forage sera en fonction du terrain, de vos besoins en eau et de l’utilisation que vous comptez en faire. Pour l’arrosage du jardin, un puits suffit. Pour alimenter la maison (sanitaires, machines à laver …), le forage sera plus adapté. L’aide d’un sourcier sera très utile, je la recommande. Il pourra dire où se trouve l’eau dans votre terrain et a quelle profondeur, voire même le débit.

Pour capter les eaux souterraines, 2 solutions sont envisageables : réaliser un forage dans une formation géologique ou réaliser un puits.

Un forage est constitué d’un tubage (plusieurs tubes s’imbriquant les uns dans les autres). Au niveau de la nappe le tube est perforé et munit d’une crépine qui sert de filtre. Au dessus de la nappe, les tubes doivent être cimentés au terrain. Un forage assez basique descend jusqu’à 37 m de profondeur. Attention le prix du forage dépendra de la profondeur et du nombre de mètres à tuber.

Un puits, à la différence d’un forage est un trou vertical peu profond (5 à 12 m) et le captage de l’eau se fait par le fond (un puits capte généralement l’eau de la nappe phréatique souvent de qualité médiocre).

Une fois votre forage ou votre puits réalisé il est intéressant de faire faire des analyses physico-chimiques et bactériologiques, car bien souvent les nappes phréatiques sont polluées. Attention également à répéter l’opération régulièrement car des analyses de potabilité positives risque de ne pas le rester. Des cultures intensives peuvent contrarier des analyses au gré des phases d’engrais.

Pour plus de renseignements contacter le BRGM (Bureau de Recherches géologiques et Minières)

Capter l’eau d’un cours d’eau sans énergie électrique

Le bélier hydraulique est utilisé pour l’élévation d’eau en provenance d’une chute d’eau ou d’un ruisseau avec un peu de pente.

Il fournit de l’eau sans dépense d’électricité ni de carburant.

Le bélier utilise la pression produite par l’arrêt brutal d’une colonne d’eau qui s’écoule dans une conduite (coup de bélier) pour relever une partie de cette eau à un niveau supérieur à celui du point de captage.

Le fonctionnement dépend de la seule force motrice de l’eau.

Schémas de fonctionnement :

(GIF)

Montage en direct

(GIF)

Montage avec cheminée d’équilibre

Quantité d’eau fournie

Elle dépend

- du débit du ruisseau ou de la souce,
- ou bébit du réservoir d’emmagasinage
- de la quantité d’eau absorbée par votre belier
- de la hauteur de chute
- de la hauteur de refoulement
- des pertes de charge dans les canalisations,
- du rendement du bélier qui depend des facteurs precedrents

Mesure des débit

Mesurer en combien de temps la source ou le ruisseau remplit un seau ou un récipient dont on connait le volume. Si le débit est trop important barrer complètement le courant avec une planche possédant une ouverture de 10 – 20 – 30 – 40 cm de largeur et de 10 cm de haut. Quand le courant passe entièrement sans variation de niveau, mesurer la hauteur de la lame d’eau du déversoir.

Par chaque 10 cm de largeur d’ouverture, le débit est :

- 10 litres à la minute pour I cm de haut
- 30 litres à la minute pour 2 cm de haut
- 55 litres à la minute powr 3 cm de haut
- 90 litres à la minute pour 4 cm de haut
- 120 litres à la minute pour 5 cm de haut

Mesure des hauteurs

Elles doivent être faites le plus exactement possible car de la précision de telle mesure dépend le prix du bélier, En effet, une différence de quelques centimètres en plus ou en moins ; sur la hauteur de chute ou de quelques décimètres sur le refoulement, peut faire varier sensiblement le coût de l’installation. Elles seront faites au niveau à vases communiquants à l’alidade nivellatrice ou par tout autre procédé de nivellement,

Les besoins

Il faut compter approximativement sur 100 litres par personne et par jour (200 litres pour un bain) 50 litres par tête de bétail et par jour et 5 litres pour l’arrosage par m2 de jardin et de pelouse

Choix

Selon la quantité d’eau que vous pouvez canaliser par minute dans votre tuyauterie de batterie, vous savez le numéro du hélier que vous pouvez utiliser (toutefois selon les quantités d’eau dont vous avez besoin il est possible de prendre uniquement l’eau qui est nécessaire pour alimenter le bélier en laissant le reste s’écouler)

Selon le rapport des hauteurs de chute et de refoulement vous pouvez savoir approximativement le nombre de litres fournis par jour,

Les pièces en fonte (socle et cloche) sont garanties à vie contre tous vices de fabrication, elles ne nécessitent aucun entretien particulier, une couche de peinture de temps en temps suffira. Le clapet de batterie, en bronze, est garanti 5 ans contre tous vices de fabrication, s’assurer périodiquement du bon serrage des écrous et contre écrous. Sa durée de vie est estimée en fonction des conditions d’installation de 10 à 30 ans voire plus. Le clapet cuir, situé sous la cloche peut être, à la longue, la cause d’une perte de rendement ; son remplacement a généralement lieu tous les 5 à 10ans. Il est coupé dans du cuir hydraulique. Un contrôle régulier du bon serrage des différents boulons qui peuvent se desserrer sous l’effet des vibrations induites par les coups de bélier sont la garantie d’un bon fonctionnement. Vérifier également régulièrement le fonctionnement du reniflard. Sont exclues de la garantie les détériorations dues à des chocs violents ou au gel.