Le principe de fonctionnement de l’assainissement biologique

L’idée consiste à utiliser une filtration physique et une épuration biologique pour un rendement épuratoire maximal.

La première filtration se fait de manière physique :

L’eau grise qui arrive en surface du filtre de pouzzolane est filtrée mécaniquement par la granularité du substrat. Les particules les plus grosses sont bloquées en surface tandis que l’eau et les particules les plus fines descendent dans le filtre. Cette eau chargée en éléments de petite dimension est envoyée sur un second bassin où le même processus s’effectue. A l’arrivée dans la mare terminale, l’eau est épurée de ses particules de façon mécanique. Les éléments polluants qui resteraient après passage dans le filtre tels que les peuvent être éliminés par un procédé de lagunage. Celui-ci se fait par l’action des ultraviolets solaires qui détruisent les molécules de phosphates et de nitrates.

A cette filtration physique s’ajoute une filtration biologique : Cette eau chargée, qui dépose les particules organiques qu’elle véhiculait sur les filtres, a tendance à colmater ceux-ci. C’est pourquoi, en plantant des macrophytes appropriés (le rendement épuratoire est plus ou moins bon selon les espèces) on agit de 4 manières sur le principe épuratoire :

Physiquement, les racines des macrophytes qui poussent dans le substrat du filtre provoquent une aération mécanique du milieu. De plus, leur prise au vent naturelle empêche, par le mouvement des tiges, un colmatage en surface du filtre. Biologiquement, les racines des macrophytes dégagent de l’oxygène en profondeur et elles servent également de support à une population bactérienne. Ces bactéries aérobies (qui ont un rendement épuratoire supérieur aux bactéries anaérobies) vont dégrader la matière organique apportée par les eaux grises et elles vont fragmenter les molécules organiques complexes non assimilables par les plantes. C’est à cette étape qu’interviennent une nouvelle fois les macrophytes plantés en surface. Une fois que les molécules organiques sont  » simplifiées chimiquement « , les macrophytes peuvent les assimiler dans leur cycle biologique pour former de la biomasse. Ainsi, les macrophytes concourent au nettoyage du filtre.

 

http://www.atoutconstruction.fr/IMG/jpg/assainissement1-3.jpg

http://www.atoutconstruction.fr/IMG/jpg/assainissement2-2.jpg

 

Laisser un commentaire